Rechercher
  • Sandrine

Comment bien rafraîchir son cheval quand il fait chaud ?


Enfin ! l 'été arrive et il fait chaud !

Comme tout cavalier attentionné et soucieux du bien être de sa monture, vous êtes nombreux à doucher votre cheval, tous les jours ou presque.

Et pourtant...


Doucher son cheval tous les jours n'est pas une bonne idée, et surtout, n'est pas la solution idéale pour rafraîchir son cheval.


En effet, les douches à répétition consomment beaucoup d'eau et finissent par détruire le sébum qui protège naturellement la peau du cheval.

A force d'être douché, sa peau se dessèche et devient plus sensible aux agressions extérieures.


Ensuite, un cheval douché à l'eau froide alors que sa température corporelle est encore élevée risque de faire un choc thermique.


De plus, un cheval douché mais qui n'est pas immédiatement essoré ne refroidit pas car l'eau va se réchauffer directement sur son corps et devenir chaude à son tour.


Par ailleurs, un cheval mouillé se réchauffe encore plus vite au soleil, les gouttes d'eau présente sur ses poils faisant un effet miroir.


Et pour finir, un cheval douché attire d'avantage les insectes, en particulier les taons.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les chevaux douchés se roulent immédiatement après qu'on les ait remis au pré ; pour se protéger des insectes.


Donc, pour toutes ces bonnes raison, il n'est pas utile de doucher systématiquement son cheval dès qu'il fait (un peu) chaud.



Alors comment rafraîchir son cheval efficacement ?

Il existe des solutions plus économiques et surtout plus écologiques (l'eau n'est pas une ressource gratuite ni inépuisable) et tout aussi efficaces (voire plus) pour rafraîchir son cheval quand il a chaud.


Vous pouvez utiliser un embout brumisateur à la sortie du jet d'eau, ce sera suffisant pour mouiller le cheval et limitera la consommation d'eau.


Plutôt que de mouiller intégralement le cheval, rafraîchissez uniquement les zones de chaleur : le poitrail, les membres, l'intérieur des cuisses (très important) et la nuque (préférez la serviette humide au jet).


Vous pouvez aussi très bien vous passer de la douche (très gourmande en eau) et utiliser tout simplement une grosse éponge et un seau d'eau (oui oui).

Vous n'utiliserez plus que 10 litres d'eau au lieu de 100.


Il suffit ensuite de mouiller le cheval à l'éponge et d'évacuer l'eau au couteau de chaleur et ce, plusieurs fois d'affilée.

C'est d'ailleurs le conseil que donne Céline Robert, maître de conférence à l'école nationale vétérinaire de Maisons Alfort et vétérinaire lors de concours d'endurance qui confirme que « l'eau peut s'avérer efficace, à condition de ne pas "doucher" le cheval mais de le mouiller. Par la suite il faut évacuer l'eau pour remouiller encore l'animal. »


Il faut ensuite aérer le cheval, à l'ombre et ne le rentrer au boxe que lorsqu'il est totalement sec pour éviter que son boxe ne se transforme en hammam.


La douche est-elle toujours indispensable ?





Dans ce cas là, et c'est le plus courant, une bonne étrille, un peu d'huile de coude et surtout de la volonté suffisent largement.


Il suffit d'étriller ou de brosser énergiquement les poils collés pour les aérer et les faire sécher.

Cela sera en plus une très bonne occasion pour masser le dos de votre cheval, lui grattouiller la tête (les chevaux adorent ça) et lui procurer beaucoup de plaisir.


Malheureusement, il semblerait que la facilité de la douche (et un brin de paresse) fasse que la plupart des cavaliers préfèrent gaspiller de l'eau en pensant bien faire alors qu'il est possible de faire mieux pour le bien être de son cheval tout en respectant l'environnement.

16 vues0 commentaire