top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSandrine

Soigner la dermite estivale du cheval

Dernière mise à jour : 8 mai

La dermite estivale du cheval , également connue sous le nom de dermatite estivale récidivante équine (DERE), est une affection cutanée courante. Cette maladie, souvent déclenchée par des piqûres de moucherons de type culicoïdes, peut entraîner de l'inconfort et des complications cutanées si elle n'est pas traitée efficacement.

Dans cet article, découvrez les symptômes et comment soigner la dermite estivale chez le cheval.



dermite estivale cheval
Un cheval souffrant de dermite souffre de démangeaisons et se gratte.

Dermite estivale du cheval, les origines


La dermite estivale est principalement causée par des réactions allergiques aux piqûres de moucherons de type culicoïdes.. Ces insectes, actifs principalement pendant les mois chauds de l'été et le début de l'automne, se nourrissent du sang des chevaux et peuvent déclencher une réponse immunitaire excessive chez certains chevaux sensibles.

Les piqûres de culicoïdes contiennent des substances irritantes et allergènes qui provoquent une réaction inflammatoire de la peau. Les chevaux atteints de dermite estivale ont tendance à développer des démangeaisons sévères, provoquant un grattage excessif qui peut aggraver les lésions cutanées.


Comment reconnaître une dermite estivale ?

Les symptômes peuvent varier en fonction de la gravité de la réaction allergique et de la sensibilité individuelle du cheval.


Cependant, voici quelques signes courants qui doivent vous alerter :


  1. Démangeaisons : les chevaux atteints de dermite présentent généralement des démangeaisons sévères, pouvant entraîner un grattage important et des frottements contre les objets pour soulager l'inconfort.

  2. Perte de poils : les zones touchées par les piqûres de culicoïdes peuvent présenter une perte de poils et des zones de dépilation..

  3. Lésions cutanées : des lésions de la peau telles que des croûtes, des ulcères, des nodules et des éruptions cutanées peuvent se développer, en particulier sur les zones les plus touchées, telles que la crinière, la queue, la base de la queue et le ventre.

  4. Irritation et sensibilité : la peau touchée peut être irritée, enflammée et sensible au toucher.



dermite cheval


Comment soigner la dermite estivale du cheval ?

Le traitement de la dermite estivale vise à soulager les symptômes, à réduire l'inflammation et à prévenir les infections cutanées secondaires.

Des médicaments anti-prurigineux et anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour soulager les démangeaisons et réduire l'inflammation. Des corticoïdes peuvent être utilisés pour traiter les lésions cutanées dans les cas les plus sévères.

Les anti-histaminiques peuvent aussi aider à réduire la réaction allergique et à soulager les démangeaisons chez certains chevaux mais les résultats obtenus ne sont pas toujours homogènes.

Un nettoyage régulier des zones touchées avec un shampooing doux et l'application de crèmes ou de pommades apaisantes permettent réduire localement l'irritation et de favoriser la guérison de la peau.


Comment prévenir la DERE ?

Les culicoïdes sont particulièrement actifs au crépuscule, généralement entre 19h et 22h.

Le développement et la prolifération de ces moucherons dépendent de facteurs climatiques favorables :

  • températures comprises entre 15 et 35°

  • temps sec et calme

  • zones humides

La prévention de la dermite estivale chez le cheval est donc essentielle pour réduire les risques de réactions allergiques et de complications cutanées.

Voici quelques solutions :


  1. Limiter le temps passé dans les zones infestées, en particulier au lever et au coucher du soleil lorsque les insectes sont les plus actifs.

  2. Appliquer régulièrement des répulsifs contre les insectes sur la peau et les couvertures du cheval pour éloigner les culicoïdes.

  3. Utiliser des couvertures spécialement conçues pour protéger le cheval des piqûres d'insectes, en particulier sur les zones les plus sensibles telles que la crinière, la queue et le ventre.

  4. Certains compléments, riches en oméga-3 et oméga-6 peuvent être administrés. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires qui favorisent la régénération de la peau.



dermite estivale cheval
Les couvertures intégrales anti-insectes permettent de protéger le cheval souffrant de dermite.


La dermite peut être à l'origine d'un grand inconfort chez les chevaux sensibles et nécessite une gestion active pour prévenir et traiter efficacement les symptômes. En identifiant les premiers signes rapidement, en mettant en place des mesures préventives et en offrant un traitement approprié, il est possible de redonner du confort au cheval et lui permettre de mieux vivre la saison estivale.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page