Rechercher
  • Sandrine

Souvent ignorées ou tout simplement oubliées, les règles de sécurité en équitation sont pourtant primordiales.

Tout simplement parce que nous avons affaire à des chevaux ou poneys, de plusieurs centaines de kilos et aux réactions souvent imprévisibles.

Et même lorsqu'il s'agit de notre propre monture, notre chouchou, notre plus fidèle compagnon à 4 pattes envers lequel nous avons toute la confiance du monde, nous ne sommes malheureusement jamais à l'abri d'un accident.

Il suffit de parcourir les médias sociaux pour régulièrement s'en rappeler : l'équitation est un sport dangereux et de nombreux pratiquants en font les frais chaque année avec des conséquences parfois dramatiques.


  • parce que les accidents n'arrivent jamais qu'aux autres

  • parce que les accidents n'arrivent pas toujours par hasard

  • parce qu'il ne faut jamais perdre de vue que le cheval est et restera un animal imprévisible


Pour toutes ces raisons, je souhaite revenir avec vous sur les règles sécurité essentielles à respecter dans nos activités équestres :

  • à pied (au boxe, à l'attache, en main)

  • en carrière ou au manège, en travail individuel ou en groupe

  • en extérieur, en groupe ou seul

Dans ce premier article , je vais revenir sur la sécurité à pied.

1.Les règles de sécurité au boxe :



Aborder correctement un cheval au boxe s'apprend dès le galop 1 : prévenir de son arrivée, ne pas surprendre le cheval, l'approcher au niveau de l'épaule en lui flattant l'encolure etc...


Considérant que ces bonnes pratiques sont acquises et parce qu'ils se sentent en confiance, beaucoup de cavaliers relâchent leur attention au boxe et oublient le reste des précautions à prendre.

Ne pas mettre un licol ou le filet lors du pansage avec un cheval qui bouge, mettre la selle avant le filet et se retrouver dépourvu de tout moyen pour retenir le cheval qui décide de sortir de son boxe la selle sur le dos mais non sanglé, laisser le cheval moitié dedans moitié dehors pendant la préparation, la porte grande ouverte puis au final le laisser vous pousser hors du boxe pour finir en liberté dans les écuries plein galop font partie des principales erreurs non pas du cavalier débutant, qui en général applique les consignes que lui a apprises son moniteur (ou pas mais là est un autre sujet malheureusement) mais plutôt du cavalier habitué et à l'aise qui reste persuadé que son cheval est le plus gentil et le plus cool de la terre et qu'il n'y a aucun risque.

Dans le même style d'erreurs, je cite : s'asseoir dans le boxe du cheval qui grignote sa paille, la tête à hauteur des postérieurs sans imaginer qu'une mouche ou tout autre chose pourrait brusquement venir perturber sa tranquillité, ou encore s'asseoir au sol devant sa porte de boxe grande ouverte sans s'imaginer non plus que l'envie pourrait lui prendre de se sauver en vous marchant dessus au passage...

Ce ne sont que des exemples parmi d'autres, relater toutes les erreurs commises par les cavaliers qui se mettent en danger, eux même et leur cheval, prendrait beaucoup trop de temps.

« Mais non mais non, il est adorable ! » est la réponse fétiche des cavaliers quand on leur fait la remarque de leur imprudence et pourtant, combien de chevaux blessés à cause d'une glissade dans les écuries après s'être sauvé du boxe en panique et combien de cavaliers renversés ou piétinés, blessés par un coup de pied à cause de ce type de comportement ? Beaucoup trop...


L'équitation est déjà naturellement un sport à risques, même quand on fait très attention et qu'on respecte les consignes de sécurité. Alors, pourquoi prendre des risques supplémentaires ?

Il me semble donc indispensable de rappeler quelques règles simples au boxe :

  • penser à mettre un licol lors du pansage surtout si le cheval ne reste pas en place

  • toujours mettre le filet avant la selle afin d'avoir un moyen de retenue

  • obliger le cheval à rester à l'intérieur du boxe, le bout du nez ne doit pas franchir le niveau de la porte

  • ne jamais s'asseoir au sol dans le boxe, ni devant la porte

  • ne pas se mettre à genoux lors du pansage (le cavalier doit pouvoir se dégager rapidement en cas de problème)

  • ouvrir en entier la porte afin d'éviter que le cheval se cogne les hanches en passant

  • sortir et rentrer dans le boxe avec son cheval tenu en main à hauteur de son épaule

  • manipuler le cheval au boxe avec une tenue adaptée (chaussures fermées)

La liste est non exhaustive bien entendu mais revient sur les principales erreurs constatées au cours de mes longues années d'expérience dans les clubs et écuries de propriétaires.

2.Les règles de sécurité à l'attache : (la suite dans mon prochain article).



Marine Ségura,12 ans, a remporté le week-end dernier son premier Grand Prix à Arnas avec son poney de tête Un Champion Delalande.


L'Abreuvoyage : « Bonjour Marine, peux tu nous présenter tes poneys et chevaux? »


Marine : « Je monte actuellement Alaska des Chesnaies qui a 10ans en As2/As1,

Extra et Etoile des Chesnaies qui ont 6 ans dans les épreuves jeunes poneys 6 ans avec lesquels je souhaite évoluer en As1.

Un Champion Delalande (12 ans) en As 1 et avec lequel je débute en As Elite et mon cheval Utopyk du Jabron, 12 ans également, en épreuve amateur 120 cm.


L'Abreuvoyage : « Quelle est ton écurie et avec qui travailles tu ? Comment organises tu ta semaine avec l'école ? »


Marine : « Je monte aux écuries Xhemal à Unieux vers saint Etienne, mon coach est Xavier Xhemal. Je vais à l’école normale, je monte 4h les mercredis, les week-end et pendant les vacances. Je monte tous les jours après le collège ; j’en monte minimum deux par jour, maman en longe deux et mon coach en monte un par jour. »


L'Abreuvoyage : « Comment as tu débuté ? »


Marine : « J’ai débuté car depuis toute petite le premier mot que je savais dire c’était « dada » avant même de savoir dire « papa ou maman ». J’ai commencé en cours donc une fois par semaine comme tout le monde, mais au premier cours je savais déjà trotter enlevé ! Ensuite mes parents m’ont acheté une ponette qui s’appelait Tequilla. J’ai commencé mes premiers concours avec elle en poney 2 mais elle s’arrêtait sur tous les soubassements, donc nous l’avons vendu et ensuite nous avons acheté Priam qui est actuellement à la location .Puis j’ai eu Alaska il y a 4 ans , Extra il y a 2 ans et Champion l’an passé. Etoile est arrivée en début d’année et Utopyk après le confinement.


L'Abreuvoyage : « Quels sont tes objectifs ? »


Marine : « J’aimerais commencer les Grand Prix avec Champion et Alaska, faire les futur élite 7 ans avec Extra et Etoile et faire les Children avec Utopyk. Enfin, plus tard, j’aimerais travailler dans le métier du cheval. »


L'Abreuvoyage : « Merci Marine et bravo ! »




  • Sandrine

Agée de 15 ans, Cassandra fait partie de nos jeunes ambassadeurs.

Formée et entraînée par sa maman Nolwen ROUXEL, Cassandra pratique le dressage avec ses deux poneys nés et élevés chez elle.

Le plus jeune, Follow Me Fast, âgé de 5 ans en 2020, a été sacré cet automne Champion de France des poneys de 4 ans à Saumur.

Le second, Under Cover Fast, évolue en épreuves Grand Prix poney et amateur. Le couple est vice Champion de France Amateur 2 en 2019 et remporte leur première TDA de l'année 2020!

De bonne augure pour la saison à venir!

N'hésitez pas à suivre les aventures de Cassandra sur son compte Instagram dédié : @cassandra_rouxel_off