top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSandrine

Le foin, l'aliment indispensable au bien-être du cheval

Pour favoriser le bien-être du cheval, il est impératif de se rapprocher un maximum de son mode de vie naturel.

A l'état sauvage, un cheval passe près de 15 heures par jour à brouter de l'herbe.

Intégrer le foin dans l'alimentation est donc indispensable à son bien-être.



foin aliment indispensable cheval
Le foin, indispensable à l'alimentation du cheval.

L'importance du foin dans l'alimentation du cheval

Le cheval est un herbivore naturel, et son alimentation est principalement composée d'herbe. À l'état sauvage, il broute environ 50 kg d'herbe par jour pendant environ 15 heures, ce qui le qualifie de "consommateur lent".

L'herbe couvre des besoins essentiels, fournissant au système digestif des chevaux un gros volume de nourriture, une quantité importante de cellulose et des aliments relativement "pauvres".

Cependant, la valeur nutritionnelle de l'herbe varie selon les saisons, la période la plus riche étant le printemps. C'est ici que le foin entre en jeu, en tant qu'herbe fauchée, séchée, offrant une qualité constante tout au long de l'année.

Manger du foin favorise la production de salive, et aide à la digestion. En effet, les fibres qui composent le foin obligent le cheval à mastiquer longtemps et à saliver. La salive humidifie les aliments, facilite la déglutition et démarre la digestion de l’amidon. Elle a également un pouvoir tampon, qui permet de neutraliser l’acidité gastrique dans l’estomac du cheval. Elle permet donc de prévenir les ulcères gastriques.


Quelle ration de foin journalière donner à son cheval ?

Les chevaux hébergés au boxe sur une litière en paille nécessitent un minimum de 1 à 1,5 kg de foin pour chaque tranche de 100 kg de poids vif. Optez pour du foin de prairie de qualité afin de réduire sa consommation de paille, évitant ainsi des problèmes digestifs.

Pour ceux sur une litière artificielle, en raison de problèmes respiratoires par exemple, ajoutez 0,5 kg de foin supplémentaire par tranche de 100 kg de poids vif pour couvrir les besoins totaux en matière sèche.



foin aliment indispensable cheval
Manger du foin favorise la production de salive, et aide à la digestion

Comment distribuer le foin ?

Idéalement, offrir du foin à volonté à votre cheval est la meilleure solution. En lui laissant la possibilité de se réguler naturellement et de choisir les moments consacrés à se nourrir, vous favorisez son bien-être et sa santé digestive.

Si la distribution à volonté n'est pas envisageable, assurez vous de fournir une quantité suffisante de foin pour répondre aux besoins alimentaires spécifiques de votre cheval.


Pour un cheval vivant au pré : apportez du foin lorsque l'herbe n'est plus suffisamment abondante, en été part temps sec et en hiver.

Pour un cheval vivant au boxe : distribuez du foin tous les jours, plusieurs fois par jour. Le cheval consomme généralement entre 10 à 14 kg par jour. En cas de rationnement, le minimum recommandé pour un cheval moyen est de 8 kg par jour.


Le foin doit toujours être distribué avant la ration d'aliments concentrés. En effet, quand le foin est donné après les granulés, il occupe l'estomac, provoquant sa vidange alors que les granulés ne sont pas encore complètement digérés. À l'inverse, si les granulés sont distribués après le foin, le foin est évacué en premier, permettant aux granulés d'avoir le temps nécessaire pour être digérés. 



importance foin alimentation cheval
Le foin doit être de qualité pour couvrir les besoins nutritionnels du cheval.

Comment évaluer la qualité du foin ?

  • Observation visuelle : le foin ne doit pas être trop poussiéreux, plutôt vert que jaune, avec des tiges fines, peu de fleurs, souple au toucher, et dégageant une odeur agréable. La composition idéale est principalement composée de graminées et d'une petite proportion de légumineuses.

  • Analyse en laboratoire : une analyse en laboratoire est le moyen le plus précis pour évaluer la valeur nutritive du foin, couvrant des aspects tels que l'apport calorique, les protéines, la cellulose, le calcium, le phosphore, le fer, etc. Cela permet de déterminer les compléments nécessaires pour équilibrer la ration.


Conseils pour les vieux chevaux

Les soucis dentaires, tels que la perte de dents ou une santé bucco-dentaire défaillante, sont fréquents chez les chevaux vieillissants. Ce phénomène engendre divers problèmes tels que des espaces entre les dents, des accumulations alimentaires, une usure dentaire accrue, et une mastication inefficace du fourrage. Pour palier à ces problème, il existe des bouchons de foin.


Les bouchons de foin sont réalisés à partir de foin haché et compressé.

Une fois réhydratés, les bouchons de foin se transforment en une sorte de mash particulièrement appétant, facile à mastiquer et facile à digérer.

Ils permettent ainsi que maintenir l'apport en nutriments essentiels et en fibres brutes nécessaires à la bonne alimentation du cheval.


La distribution quotidienne et en quantité suffisante de foin est donc essentielle pour assurer le bien-être digestif de son cheval.

Elle permet de contribuer à son bon état de santé général et de prévenir l'apparition des ulcères gastriques.



473 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page