top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSandrine

Soigner les fourchettes pourries du cheval

Dernière mise à jour : 19 mars

La santé des pieds du cheval est essentielle pour son bien-être général.

Parmi les affections courantes, les fourchettes pourries sont malheureusement fréquentes et peuvent avoir un impact significatif sur la santé et le confort du cheval. Dans cet article, découvrez les symptômes, les risques pour la santé, les moyens de prévention et les méthodes de traitement des fourchettes pourries.



fourchettes pourries cheval
Maintenir des fourchettes saines est primordial pour le bien-être du cheval.

Les fourchettes pourries du cheval, définition

La fourchette est la partie du sabot du cheval en forme de « V » en arrière qui est encadrée par les barres et les lacunes latérales. Elle est constituée par un tissu spongieux et élastique et joue un rôle amortisseur important dans la locomotion.

Lorsque cette zone devient infectée par des bactéries anaérobies, elle peut se décomposer et se détériorer, conduisant à ce que l'on appelle les fourchettes pourries ou fourchettes échauffées. Cette affection est souvent associée à une litière ou un environnement humide et sale, ainsi qu'à un manque d'entretien régulier des sabots.


Comment reconnaître des fourchette pourries ?

Savoir identifier les fourchettes pourries est essentiel pour pouvoir les soigner et éviter des complications.

Voici les symptômes à surveiller :


  1. Mauvaise odeur : les fourchettes pourries dégagent souvent une odeur nauséabonde, résultant de la décomposition de la matière organique.

  2. Dégradation de la fourchette : la fourchette peut paraître molle, spongieuse ou friable au toucher, avec parfois des fissures ou des crevasses visibles.

  3. Saignement ou exsudation : dans les cas graves, il peut y avoir des signes de saignement ou d'exsudation de pus au niveau de la fourchette.

  4. Boiterie ou sensibilité : le cheval peut montrer des signes de boiterie ou de sensibilité lors de la manipulation du pied touché.



soigner fourchettes pourries
Une mauvaise odeur lors du curage est un des signes de la fourchette pourrie.

Quels sont les risques pour la santé du cheval ?

Les fourchettes pourries ne sont pas seulement douloureuses pour le cheval, mais elles peuvent également entraîner des complications graves si elles ne sont pas traitées correctement.

Le risque premier est celui de l'infection. En effet, les bactéries présentes dans les fourchettes pourries peuvent entraîner une infection plus étendue et provoquer des abcès. 

En l'absence de traitement, les fourchettes pourries peuvent conduire à une boiterie persistante, affectant la mobilité et le confort du cheval.

Par ailleurs, une décomposition sévère de la fourchette peut affecter la structure du sabot, entraînant une déformation et une perte de fonction.



prévenir les fourchettes pourries chez le cheval
Une bonne litière évite l'apparition des fourchettes pourries.


Fourchettes pourries du cheval, comment les prévenir ?

Prévenir cette affection du pied implique un ensemble de bonnes pratiques de gestion de l'environnement et de soins des pieds.

Voici quelques mesures préventives importantes à prendre en compte :


  1. Hygiène : maintenir une litière propre et sèche, en veillant à éliminer régulièrement le fumier et en choisissant une litière particulièrement absorbante. De nombreux produits assainissant de litière sont disponibles sur le marché et permettent de prévenir efficacement l'apparition des fourchettes pourries.

  2. Soins des pieds : effectuer un curage quotidien des sabots, en retirant le fumier collé à la sole et sur les fourchettes. Appliquer du goudron de Norvège afin de protéger le pied de l'humidité et de limiter la formation de bactéries

  3. Parage régulier : prévoir des visites régulières d'un maréchal-ferrant pour un parage, permettant de maintenir une bonne structure et une bonne santé des sabots.

  4. Utilisation de produits antiseptiques : l'application régulière de solutions antiseptiques sur la fourchette peut aider à prévenir la croissance bactérienne et à maintenir un environnement sain.


Comment soigner les fourchettes pourries ?

En cas de développement de fourchettes pourries, un traitement adapté est essentiel pour éviter les complications.

Il faut tout d'abord retirer toute matière organique en décomposition et nettoyer soigneusement la zone affectée à l'aide d'une brosse douce et d'une solution antiseptique.

Appliquez ensuite des produits spécifiques conçus pour traiter les infections des fourchettes , tels que des pommades antibactériennes ou des solutions à base d'eau oxygénée.

Si besoin, faites appel à un maréchal-ferrant pour un parage correctif visant à éliminer les tissus endommagés et à restaurer une structure saine du sabot.

Enfin, surveillez quotidiennement l'évolution de la fourchette lors du traitement et soyez attentif à tout signe de récidive ou de complication.



soigner les fourchettes pourries du cheval
Un curage quotidien des pieds est indispensable pour maintenir des fourchettes en bonne santé.

Les fourchettes pourries peuvent avoir des conséquences graves sur la santé et le bien-être du cheval.

Une bonne hygiène, des soins réguliers des sabots et une vigilance accrue sont essentiels pour prévenir cette affection courante.

En cas de développement de fourchettes pourries, un traitement rapide et approprié est indispensable pour éviter les complications et restaurer la bonne santé des pieds du cheval.



50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page