top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSandrine

Avoir son cheval à la maison : comment organiser son rêve

Dernière mise à jour : 19 févr.

Avoir son cheval à la maison, visible depuis sa fenêtre est un rêve pour de nombreux cavaliers propriétaires.

Ce rêve nécessite des installations adaptées et une organisation minutieuse pour assurer le bien-être de votre cheval. De la qualité de la pâture à la meilleure option d'abri, en passant par la surveillance quotidienne, découvrez comment créer et organiser un environnement confortable pour votre cheval et pour vous même.



Avoir cheval maison
Avoir son cheval à maison, un rêve pour de nombreux propriétaires.


Trouver une propriété adaptée

Pour accueillir votre cheval à la maison, vous allez devoir partir en recherche d'une propriété disposant déjà d'installations équestres ou adaptée à la création de celles-ci.

Aujourd'hui, plusieurs agences immobilières équestres peuvent d'ailleurs vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

La qualité de la propriété et de la pâture sont cruciales pour le bien-être de votre cheval. En dehors de sa surface utile nécessaire (1 hectare par cheval pour être auto-suffisante ), le terrain doit offrir une herbe de qualité et en quantité.

Vous devez vérifier que la prairie est saine et exempte de toute plante toxique. La présence de haies naturelles ou d'arbres est un plus non négligeable qui permettra à votre cheval de s'abriter en cas de vent, de pluie ou de forte chaleur. En l'absence de protection naturelle, l'installation d'un abri de pré couvert et bien orienté est indispensable pour le confort de votre compagnon.

Quelle que soit la surface disponible, organisez des rotations de pâturage afin de laisser les sols se reposer et l'herbe se régénérer.

Si vous ne disposez pas d'une surface importante, il faudra entretenir votre pâture en ramassant régulièrement les crottins et en fauchant les herbes non consommées. Vous éviterez ainsi les zones de refus et limiterez le risque de développement des vers intestinaux.

Si vous optez pour la vie 100% à l'extérieur, veillez à choisir un terrain sain et bien drainé afin de limiter au maximum la formation de boue et de zones humides qui favoriseront en hiver l'apparition de crevasses.

Ce terrain devra bien entendu être totalement clôt et sécurisé si vous ne voulez pas retrouver vos chevaux au milieu de la rue ou dans le jardin du voisin !



avoir son cheval chez soi


Abri de prairie ou boxe : quelle solution choisir

En fonction de la surface de prairie disponible et des besoins votre cheval, vous devrez à minima prévoir un abri de pré ou un boxe.

Le boxe, souvent alimenté en eau et en électricité offre un confort certain pour le propriétaire, surtout en hiver et permet de garder le cheval à l'abri des intempéries.

Si votre pâture n'est pas suffisante, il sera préférable de rentrer votre cheval la nuit en hiver afin de laisser le terrain souffler et éviter de le transformer en bourbier. Il est parfois judicieux de sacrifier une petite surface en hiver afin de laisser le reste du pré au repos.

A l'arrivée des beaux jours, votre cheval retrouvera une herbe fraîche en quantité et vous pourrez alors laisser le terrain d'hiver au repos. Cette technique est très efficace pour les surfaces réduites.

A contrario, si vous disposez au minimum d'un hectare par cheval, vous pouvez tout à fait envisager de le laisser toute l'année au pré. Avec un bon abri et un bon apport en fourrage, votre cheval saura tout à fait s'adapter.

Il faudra cependant prévoir de stabiliser les abords de l'abri avec un apport de sable ou en installant des dalles qui éviteront l'accumulation de boue autour de l'abri ou autour des points d'alimentation et d'eau.

L'avantage de l’hébergement en abri est que le cheval reste totalement libre de ses allées et venues. Il est ainsi au plus près de ses besoins naturels.


Une surveillance quotidienne indispensable

Quel que soit le type d'hébergement que vous choisirez, une surveillance quotidienne sera indispensable.

Vous aller devoir observer votre cheval, vous familiariser avec ses habitudes afin de repérer rapidement toute anomalie.

Avoir son cheval chez soi implique d'être en permanence présent pour veiller sur lui. Vous allez donc devoir vous organiser pour trouver une personne de confiance capable de gérer votre cheval si vous souhaitez vous absenter.

Si aucune personne de votre entourage ne se sent capable d'endosser cette responsabilité, il vous faudra trouver une solution de pension provisoire pour pouvoir quitter la maison plusieurs jours à l'occasion de vos vacances notamment.

L'autre solution sera de pouvoir emmener votre cheval avec vous sur votre lieu de vacances. C'est tout à fait possible mais demande bien entendu une organisation préalable !



avoir cheval à la maison


Avoir son cheval à la maison : une relation plus étroite et de l'organisation

Accueillir votre cheval à la maison offre une opportunité unique de renforcer votre lien. Vous serez plus impliqué dans sa vie quotidienne, développant une compréhension plus profonde de ses besoins et de sa personnalité.

Quel bonheur de se lever le matin et d'avoir une vue directe sur le pré de son cheval !

Cette situation est bien entendu très différente de celle où votre cheval est en pension dans une écurie extérieure : vous allez vivre avec lui 24H/24 et 7J/7.

Cependant, accueillir son cheval à la maison demande du temps et des moyens à prendre en compte.

Le coût des installations, leur entretien ainsi que les frais fixes de fourrage, de litière, de nourriture et de soin peuvent s'avérer importants.

A ces dépenses s'ajoutent le temps que vous aurez à consacrer chaque jour à votre cheval en plus de vos heures de travail et de vos obligations familiales.


Avoir son cheval à la maison est certes une magnifique aventure qui vous rapproche tous les jours un peu plus de votre fidèle destrier mais présente aussi des contraintes et un engagement permanent !

Que vous optiez pour un abri de prairie ou un boxe, veillez à lui offrir une pâture de qualité et à mettre en place une surveillance quotidienne. L'engagement personnel et financier peut être important, mais les avantages d'une relation plus étroite avec votre cheval et d'un contrôle total sur son environnement valent bien l'investissement !


63 vues0 commentaire

Comments


bottom of page